Mon approche

Je vis l’accompagnement thérapeutique comme une démarche de réconciliation avec nous-même pour retrouver notre unité et favoriser le déploiement de l’Etre.

L’IFS comme fondement

Bien que l’IFS constitue la base essentielle de ma pratique en consultation, j’y intègre des éléments d’autres méthodes. Je continue chaque année à apprendre, me former. Le mariage de mes découvertes fait la singularité de mon approche.

Une écoute subtile de l’être

Un vécu traumatisant au cours de notre vie peut créer des émotions tellement fortes au point que notre équilibre psychique s’en trouve déstabilisé. Le petit ou la petite que nous étions alors et qui vit ces émotions extrêmes est momentanément mis de côté dans notre inconscient pour maintenir l’équilibre et nous permettre de continuer à vivre « malgré tout ». Mais à la longue ce refoulement peut produire des poches de souffrance occasionnant des remontées émotionnelles, des symptômes, des comportements qui ne vont pas dans le sens de ce que nous souhaiterions vivre au quotidien.

Ainsi la majorité des problèmes que nous rencontrons dans notre vie quotidienne sont la conséquence directe de blessures du passé non guéries, les parts gardiennes ayant souvent mis en place des stratégies tragiques pour protéger nos parts blessées

Dans cette vision, il ne s’agit donc plus d’éradiquer ou de combattre un problème, mais de percevoir ce qui cherche à s’exprimer, ces aspects de nous en attente de reconnaissance, de valorisation, de compréhension, d’amour. D’aller à leur rencontre d’une manière tendre et bienveillante sans intention de les « transformer » ou de les « libérer » mais d’aller découvrir la beauté de leur intention au-delà du masque qu’elles portent.

Cette approche n’a pas pour but de proposer des solutions ou de supprimer des symptômes. C’est un processus de réconciliation avec soi-même de telle manière à ce que chaque aspect de nous retrouve sa place originelle et puisse rayonner sa vitalité, son précieux, son unicité. Le soulagement apparaît lorsque l’aspect blessé se sent reconnu par la considération que nous lui apportons. Il peut sortir de l’exil et devenir une ressource au quotidien.

Faire appel à la sagesse du corps

Toute situation que nous vivons est présente dans le corps. Nœud à l’estomac, gorge serrée, maux de ventre, sternum bloqué… sont des « sensations corporelles » nous indiquant comment le corps vit la situation et comment il souhaiterait la vivre.

En accueillant les parts de nous qui s’expriment sous la forme de ces ressentis, on en obtient des informations, des messages précieux, un nouvel éclairage.

Parce que le corps ne ment jamais… c’est le seul garant que ce que nous connectons est davantage la réalité de ce qui nous traverse que la réaction à nos pensées.